Le Système Lymphatique

LE SYSTEME LYMPHATIQUE

Le système lymphatique est constitué d'un réseau de vaisseaux lymphatiques ainsi que de noeuds lymphatiques (ganglions). Ce réseau de vaisseaux, prend naissance dans le tissu interstitiel grâce à des capillaires lymphatiques et termine sa course dans l'angle veineux, formé par la veine subclavière et la veine jugulaire, situé au niveau des clavicules. 

LA LYMPHE

La lymphe est le liquide qui circule dans le système lymphatique. Le liquide, les cellules et les protéines du tissu interstitiel pénètrent dans le système lymphatique grâce aux capillaires lymphatiques pour former la lymphe. La lymphe est constituée d'eau, de protéines, de graisses, de cellules (dont des cellules de défense immunitaire), de déchets ainsi que de corps étrangers (virus, bactéries, etc). 

ECHANGES ENTRE SYSTEME SANGUIN ET SYSTEME LYMPHATIQUE

Les vaisseaux capillaires sanguins sont dotés de pores qui permettent l'échange de différentes mollécules et protéines. Du liquide contenant ces mollecules et protéines sort par la partie artérielle du capillaire sanguin pour se retrouver dans l'espace interstitiel. La plus grande partie des ce liquide est réabsorbée par la partie veineuse du capillaire sanguin. Le reste du liquide et différentes substances (déchets, bactéries, virus etc...) qui n'ont pas réintégré le système sanguin sont récupérés par les capillaires lymphatiques pour former la lymphe. 

La lymphe va circuler dans le réseau de vaisseaux et ganglions lymphatiques pour rejoindre le système sanguin au niveaux des angles veineux de la veine subclavière et la veine jugulaire décrits plus haut. Le système lymphatique est donc indispensable car il constitue la seule voie de retour dans le sang des protéines et mollecules qui n'ont pas été réabsorbées lors du mécanisme d'échange des capillaires sanguins. 

PHYSIOPATHOLOGIE DU SYSTEME LYMPHATIQUE 

Le système lymphatique est capable de réabsorber une certaine quantité de liquide du tissu intersitiel et de transporter une certaine quantité de lymphe. Si la quantité de liquide à réabsorber devient trop importante ou si le système ne peut pas transporter suffisamment de lymphe, un odème se forme. Les insuffisances lymphatiques peuvent provenir d'une malformation, d'une altération du système suite à une lésion, une infection, une intervention chirurgicale, etc... ou du disfonctionnement d'un autre système comme, par exemple, une insuffisance veineuse ou cardiaque.